C'est quoi un bilan tissulaire, l'OligoCheck, l'OligoScan ?


Le bilan tissulaire évalue les minéraux, oligo-éléments, métaux lourds, et permet d’identifier la cause de certains troubles physiologiques dû à une perturbation oligo-minérale. Ces troubles physiologiques peuvent être une fatigue chronique, des douleurs articulaires, ballonnements, gaz, difficulté d’endormissement, et autres. Vous voulez en savoir plus sur cette méthode ? Comment cela peut vous guider dans une de vos problématiques de santé ?


Comment se passe le bilan tissulaire ? La mesure se fait sur la peau de la face palmaire de la main la moins utilisé, grâce au spectrophotomètre, qui est placé successivement sur 4 points différents de la paume de main. En effet, la main est un organe très vascularisé et une zone réflexe de la totalité du corps. Les cellules épithéliales de la main sont parfaitement adaptées aux mesures spectrophotométriques car très représentatives des réserves globales de l’organisme en minéraux, oligo-éléments, et du degré d’intoxication aux éléments traces métalliques, métaux lourds. Les mesures sont ensuite transmises à un serveur sécurisé grâce à un logiciel informatique qui fournit les résultats de manière quasi-instantanée.


Le bilan tissulaire peut s’inscrire en plus d’autres techniques, l’urine permet de voir ce que le corps excrète, le sang montre ce qui circule. Il est très intéressant d’associer différentes techniques comme une analyse de sang et un bilan tissulaire. Par exemple, lors d’une analyse sanguine, nous pouvons observer la présence de Mercure quelque temps, mais comme le sang est un tissu crucial d’irrigation, d’oxygénation et de nutrition, il ne peut véhiculer trop longuement des toxiques, tout va être donc mis en œuvre pour l’écarter de ce tissu vital, et c’est ainsi que nous allons retrouver le Mercure stocké dans les tissus. Dans ce cas de figure, le bilan tissulaire va être d’une grande aide. Les cheveux, quand à eux, bien qu’ils nous informent sur ce qui s’est passé dans le corps il y a quelques semaines, voire quelques mois auparavant, ils ne nous permettent pas d’évaluer l’impact sur les différentes fonctions de l’organisme contrairement à l’Oligo/Check.



Donc qu’est-ce que l’Oligo/check nous permet-il d’évaluer ? Et bien L’ensemble des 6 piliers de base de la prévention. A savoir :

1. L’équilibre acido-basique (est-ce-qu’il y a une acidose métabolique latente qui favorise les douleurs articulaires ?).

2. L’inflammation (est-ce-qu’il y a un processus inflammatoire en cours qui commence ou qui est déjà installé ?).

3. L’oxydation cellulaire (avez-vous les capacités à neutraliser les radicaux libres, avez-vous besoin d’antioxydants ?).

4. L’intégrité intestinale (avez-vous un déficit de réparation tissulaire, une porosité intestinale créant ballonnements et gaz ?).

5. L’indice de Sulfo-conjugaison hépatique (avez-vous les capacités à détoxifier correctement, soutenir les fonctions détoxifiantes).

6. La mesure de l’équilibre nerveux endocrinien (avez-vous une bonne capacité de concentration, de mémorisation, d’apprentissage, une bonne gestion des émotions, de self-contrôle ?).



Attention : Le patient peut présenter des troubles de santé qui sont liés à d'autres facteurs que minéraux/métaux lourds. Il faut bien comprendre que l'Oligo/Check n'évalue que les minéraux-oligo-éléments et métaux lourds pour établir les corrélations fonctionnelles déterminantes de l'équilibre de l'organisme. Ainsi, la cause de tel ou tel trouble physiologique peut être dû à une autre raison qu'une perturbation oligo-minérale. Les valeurs ne sont pas des indications de diagnostic médicale - elles représentent uniquement une interprétation des relations entre minéraux et oligo-éléments évaluées par l'Oligo/Check. Ces relations ont été largement documentées dans toute la littérature scientifique sur les Oligo-éléments et la médecine ortho-moléculaire. Le test Oligo/Check constitue uniquement un élément de bilan fonctionnel de l'organisme.


Posts récents

Voir tout