Endermologie, Cellu M6, comment optimiser les résultats ?

Raffermir – Déstocker – Resculpter – Lisser… Voici des choses que nous voulons toutes…


Aujourd’hui des techniques comme le CelluM6 nous permettent d’avoir de très beaux résultats, le Cellu M6 appelé encore Endermologie est l’arme anti-capitons par excellence, vous savez cette fameuse « peau d’orange ».

Au fur et à mesure des séances, nous entrevoyons la possibilité de remettre nos robes et shorts pour l’été en laissant derrières nous les petits cratères disgracieux.


L’endermologie, surtout la 10ème nouvelle génération qui traite en même temps le destockage ET le relâchement cutané tout le long du traitement est une belle avancée.


Mais si je vous dis que vous pouvez ajouter une cerise sur le gâteau ?


Et oui, le petit plus, c’est l’association de conseils, soins et techniques que vous pouvez faire par vous-même, qui vont vous permettre d’optimiser/accélérer les résultats.


1. Adapter le contenu de votre assiette


Pour déloger les capitons, il faut aussi veiller au contenu de son assiette. En vedette contre la cellulite : les nutriments qui améliorent le retour veineux, drainent, favorisent le déstockage et entretiennent les muscles.


Si vous avez un excès de poids, et pour booster le déstockage, il est nécessaire de diminuer les apports caloriques tout en privilégiant les aliments à index glycémique bas, ce qui permet de limiter les sécrétions abusives d’insuline.


- Fuir les produits transformés

Pour améliorer le goût des aliments devenus insipides ou desséchés suite aux transformations qu’ils subissent, les industriels leur ajoutent des molécules qui retiennent l’eau et modifient leur texture : du sel et du sucre raffiné, mais aussi, par exemple, des émollients. Le sel et le sucre raffiné favorisent la rétention d’eau, on le sait.


On ignore souvent, en revanche, que certains agents de texture chimiques peuvent aussi retenir l’eau chez les personnes qui ne les métabolisent pas bien : ces molécules se retrouvent alors sous forme de peptides dans le sang, puis dans les tissus interstitiels où ils se comportent en éponges. Par ailleurs, les produits transformés favorisent le stockage car ils sont riches en énergie, graisses et glucides rapidement assimilés.


En pratique :

  • Exit les plats préparés (soupes, quiches, pizzas...), les desserts lactés, y compris allégés (yaourts aux fruits, crèmes...), les biscuits salés et sucrés, les charcuteries industrielles, les sucres blancs raffinés, les sucres brun (biscottes, céréales du petit déjeuner sauf mueslis et flocons, pain de mie blanc...).

  • Pour leur côté pratique, on peut conserver les surgelés nature (légumes, viande, poisson...) et les compotes sans sucres ajoutés.

- Choisir les bons glucides

Tous les sucres ne se comportent pas de la même façon dans l’organisme ! Ainsi, ceux à index glycémique élevé (riz, pâtes et farine raffinés, produits sucrés, pommes de terre cuites à l’eau, pain de mie...) sont à limiter. En effet, ils provoquent une hypersécrétion d’insuline qui entraîne le stockage de l’énergie sous forme de réserves adipeuses. Ils génèrent aussi une hyperglycémie chronique qui favorise le mécanisme de glycation du collagène responsable de la formation de cellulite “indurée”.


À l’inverse, les aliments à index glycémique bas régulent la glycémie et la sécrétion d’insuline, ce qui freine le stockage. De plus, en apportant un bon rassasiement, ils évitent une surconsommation d’énergie propice au développement de la masse graisseuse.


En pratique :

  • Pour déstocker rapidement, l'idéal est d'éviter de prendre des féculents le soir, oui pour le petit-déjeuner (porridge, riz au lait sans sucre ajouté bien-sûr : pas de sucre blanc, brun, agave, coco, et je ne sais quoi encore, c'est du sucre au final, il est préférable d'ajouter une pomme, une petite poignée de raisins sec pour donner le côté sucré, sans oublier les épices comme la cannelle par exemple...). Oui pour les féculents le midi en faisant la part belle aux légumes (50% de l'assiette), voir photo ci-dessus. Et les fruits (glucides aussi), il est préférable de les prendre l'après-midi comme encas, limitant ainsi la sensation de faim pour le repas du soir. Vous voulez une quantité ? Ceci est relatif selon votre dépense énergétique... Mais je dirais 150g en poids cuit maximum.

  • Si votre système digestif le permet, troquer les céréales raffinées contre leurs versions semi-complètes, et le pain trop blanc classique contre un pain au levain par exemple.

  • On réhabilite les légumineuses (lentilles, pois...) en les faisant tremper avant de les préparer afin de prévenir les ballonnements.

  • En incorporant davantage de fibres dans votre alimentation, vous risquez d'avoir des ballonnements. Je vous conseille dans ce cas, et à titre préventif de prendre un prébiotique "OmniBiotic6 en poudre" (à acheter en pharmacie Sunstore).

- Booster sa consommation de fruits et légumes

Les fruits et légumes renferment un large panel de micronutriments qui agissent en synergie pour drainer l’eau en excès et réduire la peau d’orange.


Parmi eux :

  • le potassium favorise le bon équilibre hydrique des cellules,

  • les antioxydants variés (vitamine C, flavonoïdes, carotènes, etc.) protègent les cellules des vaisseaux sanguins contre l’agression des radicaux libres, les renforcent, diminuent leur perméabilité et assurent une meilleure fluidité du sang.

En pratique :

On prévoit des légumes au déjeuner et au dîner.

  • Pour drainer, on mise sur le radis noir, les asperges, le poireau, le fenouil, les choux... riches en potassium.

  • Pour la fluidité du sang, on enrichit ses plats avec de l’ail, de l’oignon et de l’échalote.

  • Pour bénéficier d’un maximum d’antioxydants, on essaie d’avoir beaucoup de couleurs dans son assiette.

Côté fruits, on se limite à 2 portions par jour car tous contiennent des quantités de sucre non négligeables. Personnellement, je réalise une salade de fruits (1/2 clémentine + 1/2 banane + 1/2 pomme + 1/2 kiwi par exemple). Vous pouvez varier les fruits de cette manière.

On favorise le kiwi, les agrumes et les fruits rouges pour la vitamine C et les flavonoïdes, quitte, en cette saison, à se dépanner au rayon surgelés.


Pour un effet ventre plat, on limite le cru si ballonnement/problème digestif, et on privilégie soupes et compotes, notamment en première semaine. Tout en associant la prise d'un probiotique comme avec la marque "Omnibiotic".


- Privilégier les graisses insaturées

Certains produits gras aussi possèdent une action anticellulite ! Noix, noisettes, amandes fraîches, huile de pépins de raisin, avocat, poissons des mers froides ou olives, par exemple, renferment de la vitamine E, un puissant antioxydant protecteur vasculaire qui agit sur la rétention d’eau.


Par ailleurs, les acides gras polyinsaturés que contiennent poissons gras, huiles végétales et oléagineux sont peu stockés par l’organisme qui les utilise pour renouveler les membranes de ses cellules, contrairement aux acides gras saturés et trans (fromages, charcuteries, beurre, produits industriels...).


En pratique :

  • Pour cuisiner et assaisonner, on privilégie les huiles végétales en les variant et en les dosant (1 à 2 c. à c. par repas) et on réserve le beurre au petit déjeuner.

  • On opte pour des viandes maigres et on introduit du poisson gras 1 fois par semaine.

  • On consomme aussi des oléagineux et de l’avocat, en les comptabilisant dans l’apport lipidique du repas. 1 c. à c. à ajouter dans votre salade par exemple (4-5 noisettes que vous pouvez concasser).

- S’assurer de bons apports protéiques

En nourrissant les fibres musculaires, les protéines contribuent à lutter contre l’insuffisance veineuse et la rétention d’eau : les muscles agissent en effet comme une contention naturelle des veines des membres inférieurs. Par ailleurs, les protéines rassasient, évitant ainsi une surconsommation calorique.


En pratique :

  • On privilégie les sources de protéines de haute valeur biologique (ce qui exclut les poudres protéinés...) : inclut poissons, soja, œufs et viandes (viandes maigres pour alléger l’addition calorique sans diminuer les quantités).

  • Pour déstocker vite, on prévoit 1 belle portion (150 g) de viande maigre ou de poisson au déjeuner.

Si vous souhaitez être coaché au niveau nutritionnel, et afin d’obtenir des résultats visibles plus rapide, je propose une prise en charge complète avec des conseils nutritionnels. Vous pouvez prendre directement rendez-vous en ligne, et/ou me contacter par téléphone.



2. Le brossage à sec de la peau pour activer le système lymphatique et mieux faire pénétrer vos crèmes/produits cosmétiques anti-cellulite.

Le brossage à sec de la peau est une méthode simple et rapide d’entretien corporel. Elle consiste en un effleurage doux et régulier de l’entièreté du corps avec une brosse, que l’on passe sur peau non humide, donc à sec (idéalement avant la douche).


On va stimuler la peau, le plus grand organe du corps représentant 15% en moyenne de notre poids, pour obtenir des effets divers mais nombreux, notamment un incontournable effet anti-cellulite par la stimulation du système lymphatique.


Explications :

La naissance des capillaires lymphatiques se fait dans le derme. Ces petites poches poursuivent un tracé, qui suit le réseau veineux. A l’intérieur se trouve la lymphe, notamment porteuse des lymphocytes ayant neutralisés les virus et les microbes. Sur son trajet, se trouvent des petites déchetteries de tri des agents infectieux appelés ganglions.


Notre lymphe est aussi chargée de déchets associés au travail des cellules. Mais si cette dernière n’arrive pas à circuler par obstruction, épaississement du tissu adipeux ou manque d’activité musculaire, on peut se retrouver avec des amas et des stagnations de cellulite.


De plus, en brossant votre peau, vous allez permettre de pouvoir faire mieux pénétrer vos crèmes anti-cellulite. Utilisez une brosse à poils souples en fibres naturelles. Il faut une brosse ni trop dure ni trop souple, et surtout facile à manier. Prenez l’habitude de vous frictionner le matin avant la douche.

Comment faire ?

1. Tout d'abord, stimuler "les petites déchetteries de tri" = étoiles sur le dessin) en les massant légèrement par des mouvements circulaires avec la brosse.

2. Puis démarrer en commençant par masser les pieds, dessous, dessus, puis remontez le long des jambes en effectuant des petits cercles jusqu’en haut des cuisses (vers les étoiles - idéalement, suivez les trajectoires du dessin).

3. Frictionnez-vous ensuite les mains et les bras jusqu’aux aisselles, avant de vous concentrer sur le dos (un long manche peut être utile), et les fesses.

4. Passez au ventre et effleurez-vous avec délicatesse, puis la poitrine et la nuque.

5. Vous pouvez prendre votre douche.


(Frottez-vous tout le corps (sauf si vous désirez uniquement faire les jambes par exemple), à l’exception du visage ou des zones irritées, sans forcer, c’est la brosse qui fait tout le travail. Agissez avec souplesse et fermeté à la fois. Brossez toujours en mouvements circulaires en partant de l’extrémité des membres et en remontant vers le haut).


A la sortie de la douche, quand la peau est encore humide, appliquer votre crème anti-cellulite pour augmenter l’absorption de celle-ci.



3. Utilisez des cosmétiques adaptés


L’idéal est d’avoir 2 crèmes :

- une contenant des acides de fruits (AHA). Les A.H.A (acides de fruits) accélèrent le renouvellement cellulaire pour une action micro-peeling doux, ce qui va permettre le lissage des petites imperfections cutanées, donner de l’éclat à la peau, prévenir et réduire des vergetures.


- une ciblée sur votre objectif comme par exemple, favoriser le déstockage des graisses et/ou l'élimination des excès d'eau.


Le coffret DUO de LPG anti-capitons que je vous propose au centre est idéal pour ça. Au centre je vous propose de tester les crèmes pendant votre soin, vous pouvez donc découvrir la gamme Lpg, et ce faire, choisir la crème idéale pour vous.



4. Natation avec les palmes

Des jambes plus galbées et plus fines ?

Dans votre piscine municipale, de plus en plus de nageurs et nageuses aux pieds palmés, et avec une planche enchaînent les longueurs le plus naturellement du monde.


Grâce à une plus grande résistance à l’eau, la non utilisation des bras, les muscles des jambes sont uniquement sollicités.


Pour tirer tous les bénéfices de l'accessoire, «on tend les jambes et le mouvement doit partir de la hanche et non des genoux. C’est ainsi que l’on travaille les mollets, les cuisses, les fessiers et même les lombaires». Les palmes doivent rester immergées dans l’eau. Si elles sont en dehors, on pousse l’air donc on ne travaille pas et on n’avance pas.


Résultats :

  • Vous fortifiez la ceinture abdominale (taille-abdominaux-fessiers).

  • vous sollicitez également les quadriceps, les muscles situés derrière les cuisses, les ischio-jambiers.

  • Les croisés de jambes sollicitent aussi les adducteurs et affinent vos jambes

  • Vous stimulez votre système lymphatique (élimination des toxines).


5. La planche vibrante

3 facteurs clé favorisent la cellulite : une mauvaise circulation sanguine, de la rétention d'eau et le stockage en excès des graisses.


Avec l'âge ou le manque d'activité, les muscles soutenant les veines s'affaiblissent. La circulation sanguine se fait moins bien. Les vaisseaux deviennent perméables et laissent ainsi passer de l'eau dans les tissus causant la fameuse rétention d'eau. Cette situation favorise l'apparition de la cellulite. Grâce aux vibrations, les muscles profonds des jambes sont renforcés, tonifiant les veines et contrant le phénomène de rétention d'eau tout en améliorant la circulation.

Les vibrations ont fait l'objet de nombreuses études visant à comprendre leurs effets sur le corps humain. A ce jour, la société de Guus van der Meer a fait mener 40 études scientifiques confirmant les effets bénéfiques de sa plateforme, la Power Plate ®. De ces études, la marque met en avant 9 revendications :

  • Perte de graisse.

  • Amélioration de la force et de la puissance musculaire.

  • Réduction de la cellulite : grâce au renforcement par les vibrations des muscles profonds, les veines sont tonifiées et le retour veineux amélioré. L'effet est donc intéressant pour vaincre la cellulite. Des études montrent une diminution de 25% du degré de sévérité de la cellulite sans effets secondaires négatifs après seulement 11 heures de vibrations étalées sur 6 mois à raison de 2 à 3 séances de 10 minutes par semaine.

  • Amélioration de la circulation sanguine et des fonctions cardio-vasculaires.

  • Amélioration de la densité osseuse : des études menées en 2009 portant sur des enfants montrent une nette amélioration de la densité osseuse au niveau des lombaires et des tibias. Une étude menée sur des femmes ménopausées en bonne santé montre une augmentation significative de la densité osseuse de la hanche.

  • Amélioration de la souplesse et de l'amplitude des mouvements.

  • Prévention des chutes : en renforçant les muscles des membres inférieurs et en stimulant les centres proprioceptifs, les vibrations aident les personnes âgées à reprogrammer un équilibre.

Au centre, je vous propose de tester le modèle oscillant Sportech. Cela vous permet d'avoir une idée avant d'investir. L'intérêt des plateformes vibrantes est aussi leur efficacité. Il suffit de 3 séances de 10 à 20 minutes par semaine pour bénéficier pleinement des bienfaits qu'elles mettent en avant.

Attention, les séances de vibrotonie corporelle ne remplacent pas une activité physique. Les vibrations ne stimulent pas le cœur et les poumons. Par ailleurs, pour perdre efficacement les graisses superflues, vous devrez associer à votre entraînement une alimenation équilibrée et des séances de cardio-training (vélo, footing, zumba, vélo elliptique, vélo spinning... par exemple).


Comment vous entraîner ?

Une séance sur plateforme vibrante ou oscillante est très simple. Il suffit de se placer sur la plateforme en suivant les indications de la notice du constructeur et de sélectionner le programme voulu. Une séance dure 10 à 30 minutes pendant lesquelles on travaille, à tour de rôle, un certain nombre de postures différentes afin de solliciter, selon l'objectif recherché, tout ou partie de votre musculature (voir image ci-contre). Tantôt assis sur la plateforme, tantôt debout, tantôt exécutant des pompes sur le plateau, etc. L'idée est de mettre ses muscles en condition pour être sollicités par les vibrations. Une position doit être tenue 30 à 60 secondes maximum. Un temps court certes, mais, rappelons-le, les vibrations ont des effets qui peuvent être jusqu'à 6 fois plus efficaces qu'un entraînement conventionnel. A bon entendeur...

Qui peut pratiquer la plateforme vibrante ? Quelles sont les contre-indications ?

La plateforme vibrante s'adresse à toute personne, homme ou femme, jeune ou moins jeune. Elle présente cependant certaines contre-indications. Elle ne doit pas être utilisée dans certaines situations ou maladies (grossesse, diabète, maladies cardio-vasculaires, épilepsie, tumeurs, discopathie, inflammations, hernie, thrombose, port de stimulateur cardiaque, port de stérilet, port de broches ou plaques, etc.). Vous devez vérifier ces contre-indications auprès de votre distributeur et consulter votre médecin traitant pour lui demander d'effectuer un examen médical complet avant de pratiquer..


6. Les suppléments D-Lab avec le complexe "Brûle-graisse"


- Capte & Brûle les graisses

- Stimule l'élimination

- Libère énergie & chaleur

- Accélère la perte de poids


Un programme minceur très puissant qui enclenche une perte de poids durable. Il brûle les graisses même au repos, accroît les dépenses caloriques, stimule les systèmes d’élimination et nettoie les organes filtres pour améliorer leur pouvoir détoxifiant.


Le Programme Brûle-Graisses est un programme Signature qui démarre une perte de poids durable en actionnant quatre leviers interdépendants.


Le métabolisme est augmenté pour brûler davantage de graisses au repos, la thermogénèse est déployée pour accroître les dépenses caloriques, les systèmes d’élimination sont stimulés pour éviter le stockage des graisses et les organes filtres sont nettoyés afin d’améliorer leur pouvoir détoxifiant et relancer le cycle.


Parmi les 30 ingrédients actifs, le maté stimule le métabolisme pour désagréger les lipides et glucides, l’extrait de thé vert maximise la thermogénèse pour transformer les graisses en chaleur, la chicorée et le fucus stimulent les fonctions d’élimination tout en purifiant le foie et le système digestif.


1. ACTIVATEUR DE METABOLISME

  • Les vitamines B1, B2, B3 et B8 transforment efficacement les apports caloriques en énergie

  • Le magnésium marin, la vitamine B5 et la vitamine C participent au bon fonctionnement du métabolisme

  • Le chrome soutient le métabolisme des lipides et des glucides pour alimenter l’organisme en énergie

  • De la coenzyme Q10 et des acides aminés : L-Carnitine, NAC et taurine

  • Du ginseng, de l’éleuthérocoque et de l'hibiscus aux propriétés tonifiantes renforcent la vitalité et l'endurance


2. COMPLEXE ENERGIE ACTIVE

  • L'extrait de champignon de Paris, cultivé sur des terres non alcalines à très forte teneur en polysaccharides, il piège physiquement et électrostatiquement les graisses ingérées

  • Le curcuma empêche l'accumulation des graisses et facilite leur déstockage par le foie

  • L'ascophyllum contribue à l'élimination des graisses

  • La noix de kola contribue à brûler les graisses et le piment de Cayenne riche en capsaïcine aide à contrôler le poids

  • La graine de guarana du Brésil favorise la combustion des graisses

  • L’extrait concentré de maté aide à perdre du poids durablement en contribuant à la dégradation des lipides

  • Le chrome et le ginseng aident à réguler le taux de sucre dans le sang

  • Des cétones de framboise et du thé vert

  • Le fucus, riche en iode, stimule le système digestif pour améliorer la digestion et l’élimination

  • La chicorée purifie le foie et augmente son pouvoir de détoxification.


3. DETOX MINCEUR

  • De puissants antioxydants issus des extraits de thé vert, de maté et de ginseng

  • Des sels thermaux issus de l'eau de Vichy riches en minéraux et oligo-éléments, pour reminéraliser l'organisme en profondeur


7. Faire un check-up

Si vous avez pris du poids rapidement, sans vraiment avoir changé votre hygiène de vie.


Avant de venir me voir pour faire des séances d’Endermologie, je vous conseille de prendre rendez-vous avec votre docteur, et de demander un check-up.


En effet, il peut-y avoir plusieurs raisons à cela :

- problème de thyroïde (hypothyroïdie par exemple…)

- effet secondaire suite à la prise de médicament (cortisone, antidépresseur par exemple…)

- péri-ménopause, ou ménopause (ralentissement du métabolisme…)


En effet, si vous souffrez d’hypothyroïdie, que vous avez des effets secondaires suite à la prise d’un médicament, ou que vous êtes en ménopause. Il est nécessaire de s’occuper du problème de base.


Bien-sûr, concernant la ménopause, ce n’est pas un problème, c’est un passage obligatoire, mais clairement, cela met votre métabolisme sur « pause ». Et les résultats mettront plus de temps à apparaître, il sera essentiel pour vous d’avoir une activité physique régulière (la marche du weekend ne va définitivement pas suffire...) + une alimentation adaptée. Il est important d’avoir un bon contact avec votre gynécologue à cette période de votre vie, celui-ci peut vous apporter des solutions concrètes.



8. Ne pas se tromper d’objectif

Exemple de lymphoedème

LYMPHOEDEME

Vous avez les jambes gonflées, les jambes lourdes,

vous souffrez peut-être d’un lymphoedème, une pathologie chronique qui atteint essentiellement les membres inférieurs et touche les femmes jeunes.


Le CelluM6, Endermologie ne sera pas la première solution à choisir dans ce cas précis, c’est le drainage lymphatique qui fera littéralement « dégonfler » vos jambes. Ensuite, vous pourrez introduire le CelluM6 pour des zones précises comme pour cibler la graisse au niveau du genou, ou de la culotte de cheval (mais que dans un second temps, ou entre les séances de drainage lymphatique manuel (tout va dépendre du stade de votre lymphoedème).


Au centre, j’ai vu de nombreuses femmes venir à moi pour faire du CelluM6, mais elles avaient un vrai lymphoedème, et après discussion, elles ont changé pour débuter par des séances de drainage lymphatique. En deux semaines, le drainage lymphatique peut-être une arme redoutable ! Profitez-en, et n'oubliez pas votre problématique principale : l’eau.


En général le traitement du lymphoedème est en 2 phases :


1ère phase "phase de drainage" :

- Soins de la peau

- Drainage lymphatique manuel (intensif)

- Bandages

- Exercices spécifiques


2ème phase "phase de maintien" :

- Compression élastique

- Hygiène cutanée

- Exercices spécifiques

- Drainage lymphatique manuel d'entretien

- Contrôles réguliers



3 stades différents de lipoedème

LIPOEDEME

Par contre, si nous parlons de lipoedème, c’est une autre problématique. Le lipoedème est fréquemment confondu avec le lymphoedème. Il s’agit plutôt d’une entité clinique que d’une maladie et correspond à une répartition anormale du tissu adipeux allant des hanches jusqu’aux chevilles en épargnant le pied.


Comment savoir si vous avez un lipoedème ? Douleurs au pincement cutané, peau souple, ecchymoses fréquentes, signes d’insuffisance veineuse, différence flagrante entre le haut du corps, souvent fin, et le bas du corps, plus fort, accumulation excessive et anormale de graisse au niveau aussi des fesses. Le lymphoedème n’occasionne pas de douleurs au touché, et il touche habituellement la partie distale du membre (pied, cheville, mollet), alors que le lipoedème est avant tout proximal (cuisse) et bilatéral, et très souvent douloureux au touché. Comme vous pouvez le voir sur les photos, le lymphoedème touche l'ensemble de la jambe (incluant le pied), le lipoedème est différent car il ne touche pas les pieds.


La prise en charge du lipoedème est plus complexe. La perte de poids influence peu le volume des membres inférieurs. Cette pathologie n’a aucun trait commun avec l’obésité et n’est pas FORCEMENT due à un surpoids. Des exemples de personnes anorexiques frappants ont été démontrés : rachitiques sur le haut du corps et présentant des jambes « poteaux » larges qui s’apparentent à des jambes de femmes obèses.


Les traitements

En cas de lipoedème, une alimentation TRES saine, et une pratique sportive TRES régulière sont nécessaires.

Techniques complémentaires


- CelluM6 - Endermologie Alliance

Au stade 1, le CelluM6/Endermologie peut-être intéressant à coupler aux séances de drainage lymphatique manuel. Par contre, en stade 2 ou 3, l'Endermologie peut intervenir en PRE & POST Liposuccion (méthode WAL), pour un meilleur résultat et une meilleure cicatrisation, pour limiter le risque élevé d'hématomes et autres complications mais aussi pour entretenir les résultats car la graisse a malheureusement tendance à revenir.


- La pressothérapie qui consiste à enfiler des sortes de très hautes bottes en tissu gonflées d’air et qui recouvrent toute la jambe. Elles exercent une forte pression sur les jambes à intervalles réguliers qui vont favoriser la circulation sanguine ainsi que le drainage en évacuant les liquides qui stagnent dans les tissus.



Toutefois si vous avez un stade 2 ou 3 de lipoedème, le seul remède existant est un type spécifique de liposuccion (méthode WAL = Water Assistant Liposuction) qui permet d’aspirer un maximum de cellules graisseuses tout en endommageant le moins possible les canaux lymphatiques. La suppression de cette graisse et des cellules graisseuses permet de réduire considérablement, voir, de faire disparaître le lipoedème. Cette méthode est différente de la liposuccion classique qui, elle, n’est pas recommandée en cas de lipoedème. Les canaux lymphatiques pouvant être grandement endommagés pendant l’opération, cela pourrait aggraver la situation sur des personnes ayant déjà une circulation lymphatique fragilisée. Selon les experts, la liposuccion WAL représente aujourd’hui la seule solution pour venir à bout du lipoedème. La graisse malade et les cellules graisseuses, soit les causes même du lipoedème, étant ainsi au maximum éliminé.


Mon conseil :

Si vous souffrez comme moi d’un lipoedème, ou pensez être atteinte de lipoedème, nous pouvons en parler, et surtout, ne gardez pas cela pour vous. Grâce à ma formation en drainage lymphatique manuel à l’école de Simone Monney-Groux, et celle-ci étant en contact direct avec les avancées du service d’angiologie du CHUV, j’ai découvert que nous étions entouré de spécialistes !


Vous avez la chance d’avoir des professionnels qui vous accompagneront. Et plus vite est pris en charge un lipoedème, mieux c’est. Voici ci-dessous une vidéo tournée avec un médecin du CHUV. Il explique parfaitement le lipoedème.



COORDONNEES

Impasse de la croisée 5

1845 Noville - Rennaz

Email: info@centre-alliance.ch

Tél. +41 (0) 79 918 40 03

HORAIRES

Du lundi au vendredi

8h00 - 18h00

Samedi 

11h - 12h30