Dossier complet sur le retinol (vitamine A) pour la peau.

Dernière mise à jour : févr. 7

Le retinol est certainement le meilleur actif anti-âge, mais aussi le plus difficile à maîtriser à cause des effets secondaires. Nous allons voir dans ce dossier :

- comment maîtriser le rétinol

- comprendre son action

- comment l'intégrer dans sa routine de soin

- recommandations à son utilisation.

Voyons comment le retinol est capable de booster les cellules cutanées de la peau au niveau du derme, de l'épiderme, pour traiter les premiers signes de vieillissement, et diminuer l'acné.


La vitamine A va augmenter la production de nouvelles cellules au niveau du derme et ainsi raccourcir le cycle de régénération de la peau qui est normalement de 30 jours.


Cette régénération rapide des cellules permet d'exfolier la partie la plus superficielle de l'épiderme, c'est l'action keratolytique du rétinol qui permet d'éliminer les cellules mortes, de désincruster les pores, de réguler la production de sébum, et d'éliminer la bactérie "Acnies propiones" responsable de l'acné.


En réalité, le rétinol n'est pas un exfoliant, c'est un actif aux propriétés anti-âge qui agit beaucoup plus en profondeur au niveau du derme, notamment en stimulant la production de collagène et d'élastine, et d'acide hyaluronique pour réduire les rides et améliorer la texture de la peau en augmentant l'épaisseur du derme.


Cependant, dans certains cas, la peau peu s'affiner, en fait c'est l'épiderme au début qui va s'affiner avec l'exfoliation naturelle des cellules mortes au niveau de l'épiderme induite par l'augmentation de la régénération cellulaire. Il s'agit de la phase de tolérance du rétinol, durant laquelle la peau s'irrite. Le rétinol va aussi stopper l'hyperproduction de mélanine en régulant l'activité des mélanocytes, c'est pour que cela le rétinol est recommandé pour traiter les tâches et l'hyperpigmentation post-acné.


Le rétinol agit donc sur :

- la régénération cellulaire

- la production de collagène

- la régulation de sébum

- les pores

- la régulation des mélanocytes.


Il est important de bien savoir maîtriser le rétinol, et déjà choisir la forme la plus appropriée.


Il existe 4 formes/actifs de rétinol :

- esther de retinol

- retinol

- retinal

- acide rétinoique



L'acide rétinoique (en noir sur l'image) est la forma active de la vitamine A, c'est à dire qu'elle n'a pas besoin d'être transformée pour être efficace, c'est pour cela qu'elle est beaucoup plus puissante que le retinol (en bleu sur l'image) qui nécessite 2 métabolisations pour se transformer en acide retinoique. Elle s'obtient par prescription car c'est la forme la plus puissante de vitamine A, mais celle qui aussi provoque le plus d'effets secondaires. Au contact de notre peau, le retinol va se métaboliser en retinaldhéide, puis le retinaldéhide va se transformer an acide rétinoique.


On a aussi l'esther de retinol (en rose sur l'image) qui nécessite 3 transformations avant de devenir actif. Ce qui est grave, c'est que certaines compagnies vendent les esthers de retinol comme le retinol, en indiquant sa grande tolérance, mais aussi en oubliant de préciser son manque d'efficacité.



L'intérêt de l'esther de rétinol c'est de l'apporter en combinaison avec d'autres ingrédients, ou si vous avez la peau extra sensible. L'autre intérêt c'est de l'utiliser au niveau du contour des yeux. Un dernier élément à prendre en compte et pas des moindres, c'est d'avoir une alimentation équilibrée et une bonne dose de vitamine A, ainsi que de béta-carotène qui peut directement être transformé en rétinal, et ensuite en acide rétinoique. Le jus de carotte est parfait dans ce sens.


Quand commencer à utiliser le rétinol ?


A partir de 25 ans, car c'est à partir de ce moment là que le cycle de régénération cellulaire commence à se rallonger et la production de collagène commence à diminuer, ce qui entraîne un relâchement cutané. On peut voir sur le schéma la descente lente mais constante de la production de collagène par nos cellules.


Les effets du rétinol apparaîteront au bout de 2 mois à 4 mois. Et en esthétique comme ailleurs, il faut mieux prévenir que guérir...


Mais mal utiliser, le rétinol va assécher et irriter la peau.


Pour éviter les effets indésirables, il y a 5 règles :


1. appliquer le rétinol sur une peau bien sèche - attendre 2/3 minutes entre le nettoyage de votre peau et l'application du rétinol (sur peau humide, le rétinol va pénétrer trop profondément, et créer des irritations)


2. bien hydrater votre peau en utilisant une crème hydratante après l'application de votre rétinol. Si vous avez la peau très sensible, commencer par mettre la crème hydratante après le nettoyage de votre peau, et attendre 20 minutes avant d'appliquer votre crème au rétinol.


3. commencer le rétinol progressivement, un jour sur deux au début, puis de voir comment votre peau réagit et d'adapter la fréquence d'application du rétinol en fonction de votre peau. Si vous ne supportez pas le rétinol, vous pouvez passer à un jour sur trois. Par contre, si votre peau réagit bien, vous pouvez rapprocher les applications au bout de quelques semaines. Et ensuite, vous pourrez l'appliquer chaque jour. Il faut savoir aussi que même si vous n'appliquez le rétinol que 1 jour sur 2, cela reste très efficace à condition de l'utiliser de manière prolongée. Et personnellement, j'utilise ma crème de rétinol (Airol 0.5mg) un jour sur deux, le jour sans rétinol, j'utilise des peptides de cuivre (non compatible avec l'application de rétinol). A vous de trouver votre routine idéale !


4. éviter les mauvaises associations. Ne pas associer le rétinol a un autre produit contenant :

- des acides de fruits AHA, ou un autre acide comme par exemple l'acide glycolique,

- des peptides de cuivre,